Pré-impression

C'est la première étape du processus et la préparation du masque est effectuée. Le premier processus est la séparation des couleurs du design. Chaque écran de sérigraphie aura une couleur distincte qui devrait être imprimée sur un masque, ceux-ci peuvent être de différents matériaux étant les transparents les plus communs faits de polyester translucide. Le masque est toujours imprimé en noir très opaque et ne peut pas contenir de gris car ces nuances peuvent être simulées avec des trames et des demi-tons avec les programmes de retouche photographique.

Une fois imprimés les masques, nous procédons à  la préparation de l'écran de sérigraphie qui se compose d'un cadre de bois ou de métal avec un maillage de polyester. Sur ce maillage, une émulsion photo sensible est appliquée sur les deux côtés. Une fois que l'écran est sec, il est prêt à être utilisé. Le masque imprimé est placé sur l'écran de sérigraphie et il passe à l'insolation où lui sera appliqué  lumière ultraviolette pendant un certain temps. L'émulsion exposée aux ultraviolets durcit, elle bouche le tissu et l'encre ne passe pas.

L'émulsion protégée des ultraviolets ne durcit pas, on l'enlève avec de l'eau, elle ne bouche pas le tissu et l'encre passe, c'est le principe du « pochoir ».

Les couleurs du motif à imprimer sont donc séparées sur des films transparents et représentées en noir opaque ou en rouge inactinique (qui bloque les rayons ultraviolets) avec un film distinct pour chaque couleur du motif à reproduire. Ce film (aussi appelé typon) est positionné sur l'écran enduit durant l'insolation et permet de bloquer les rayons ultraviolets là où on souhaite que l'encre puisse traverser les mailles du tissu.

Impression

Une fois sec, il est placé dans la sérigraphieuse et les bords du cadre sont scellés pour faciliter le nettoyage de l'encre restante.

On applique l'encre sur l'écran et on place le vêtement à marquer. L'encre appliquée sur l'écran est déplacée au moyen d'une raclette pour faciliter le glissement de l'encre sur l'écran et sera déposée sur le vêtement. Si le design contient plusieurs couleurs ce processus est répété avec chaque couleur séparément jusqu'à ce qu'elles soient toutes imprimées sur le vêtement.

Séchage et durcissement

Une fois que toutes les couleurs ont été déposées, le vêtement est inséré dans un four spécial où l'encre passe par un processus de durcissement pour assurer la fixation de l'encre au vêtement. La température de durcissement varie selon le type d'encre et la matière du vêtement.

L'impression sérigraphique convient aux surfaces planes. Ce procédé est idéal pour les couleurs franches sans variation de ton.

Les impressions les plus courantes en sérigraphie sont faites sur des articles tels que tee-shirts, sweats, sacs, sac à dos, etc.

Avantages :

C’est une solution économique et durable (moyens et grands tirages).

Apte pour presque toutes les surfaces.

Agréable au toucher.

Excellent comportement au lavage.

Inconvénients :

Durée du procédé de pré-impression (pas recommandé pour des faibles tirages)

Pas adéquat pour des couleurs d’une même tonalité et les designs en quadrichromie (photos).